Les contaminations au Covid-19 ont continué à remonter samedi en France, sous la poussée du variant Delta, plus contagieux que les souches précédentes du virus. Parallèlement, la décrue du nombre de malades hospitalisés se poursuivait. 

Les contaminations au Covid-19 ont continué à remonter samedi en France, tandis que la décrue du nombre de malades hospitalisés se poursuivait, selon les données de Santé publique France publiées samedi. Le nombre de nouveaux cas quotidiens s'élève à 4.696, contre 4.580 vendredi et 3.006 il y a une semaine. Après une baisse au mois de juin, les contaminations sont reparties à la hausse depuis plusieurs jours, sous la poussée du variant Delta, plus contagieux que les souches précédentes du virus.

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Coronavirus : la météo estivale peut-elle ralentir le variant Delta ?

> Covid-19 : la France se met aussi aux cadeaux pour inciter à la vaccination

> Une étude dresse le portrait des anti-vaccins en France

> Covid : les pays qui ont fait l'inverse de nous "ont été meilleurs sur tous les fronts"

> Coronavirus : pourquoi un test PCR peut-il être positif un mois après une infection ?

>Covid-19 : tout ce qu’il faut savoir sur le pass sanitaire européen

Le taux de positivité, qui mesure le pourcentage de personnes testées positives sur l'ensemble des personnes ayant réalisé un test, s'élève à 1,1% (1% la veille). Sur le front des hôpitaux, les chiffres continuent de baisser. Au total, 7.183 patients Covid sont hospitalisés (dont 101 admis au cours des dernières 24 heures) dans le pays, contre 7.912 il y a une semaine.

Tendance à la baisse en soins critiques

La tendance reste aussi à la baisse dans les services de soins critiques qui soignent les cas les plus graves, avec 947 malades (dont 9 nouvelles admissions) contre 953 la veille. Cet indicateur clé, qui avait culminé à 6.000 patients au pic de la troisième vague fin avril, est passé sous la barre des 1.000 mercredi.

La maladie a emporté 19 personnes en 24 heures, portant le bilan total à 111.350 décès depuis le début de l'épidémie, en mars 2020. Depuis le début de la campagne de vaccination, 35.112.901 personnes ont reçu au moins une injection, précise Santé publique France.

Keywords: